J. M. Cañellas – Photographie des Artistes

Josep Maria Cañellas s’est beaucoup illustré à travers la photographie de nus dont la teneur érotique n’échappera à personne. Cette catégorie de photographies est, de loin, la plus représentée dans les images qu’on pourra consulter ici.
Si cela devait froisser votre sur-moi, faites acte de contrition et passez votre chemin.

Un bref descriptif de l’application vous est proposé dans cette page de présentation.

Dernière mise à jour : 14 octobre 2021 ()

Rechercher une photo de J. M. Cañellas

Aide




№ id. = 100

1 résultat

1
s/n
100-421
Photo 100-421 [JMC s/n]
Repro. : MCHP
Catég.Portraits
Thèmesartistes ; danseuses ; cancan ; accessoires ; boucles d'oreille ; colliers
Techniquetirage papier, albumine, 14,3 x 8,2 cm

Identification

SourceME (№ 100)
Titre[L'actriu Cri-cri]
Datation1895-1898
Propr.MCHP
Notes GCME : erreur de datation (le catalogue inverse systématiquement les dates de présence de Cañellas à l'atelier du 60, boulevard de Clichy [1893-1895] avec celles de sa présence à l'atelier du 65, rue des Abbesses [1895-1898]).
Le titre (forgé) "Portrait de l'actrice Cri-cri" n'est pas celui que donne le musée Carnavalet, qui répertorie la photo sous le titre "Portrait en pied de l'artiste la Traviata".
Je me demande si Cri-cri ne désigne pas plutôt la danseuse de can-can de id. 96.

Identification

SourceMCHP (PH8782)
TitrePortrait en pied de l'artiste la Traviata
Desc.Au verso sur le montage, imprimé à l'encre ocre : "PHOTOGRAPHIE DES ARTISTES /.../ J. Canellas /.../ 65, RUE DES ABBESSES / Paris".
Datation1895-1897
Propr.MCHP

Observations

Notes GCSans doute la même danseuse que sur id. 143.
Il y a hésitation sur son nom (d'artiste) : "Cri-cri" selon ME, "Traviata" selon MCHP.
Au vu des ressemblances avec d'autres photographies mentionnant la même artiste sous le nom de "Traviata", on peut penser que ce nom est le bon. Ou alors envisager que l'artiste ait été connue sous plusieurs noms différents, ce qui n'est pas impossible.
Il est possible que ME ait désigné à tort le présent portrait comme celui de "Cri-cri" (ou "Krikri"), en lieu et place du portrait id. 96. Voir les références citées dans cette fiche.